Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Jeudi 16 novembre 2023, à Marseille, Signature du livre posthume de Richard Martin, à la librairie des Arcenaux-Jeanne Laffitte

Amis, amies, comédiens, écrivains, poètes, compagnons des temps fondateurs du Toursky, compagnons de route étaient là. Plus de cent personnes sont venues rendre hommage à la mémoire de Richard Martin, accueillies avec chaleur par Jeanne Laffitte et son équipe. Un moment de partage très doux et plein d’émotions en présence de sa famille. Des extraits de son livre sont lus, une lettre inédite est partagée dans un profond recueillement, un enregistrement audio de Richard Martin nous livre sa « cinquième saison », des poèmes lui sont dédiés… Quelques larmes, des sourires et un verre à la santé du saltimbanque dont l’aura est inoubliable.

Un grand merci à tous les participants à cette belle soirée !

Nos remerciements au Dr Jean-Marc Lapiana, directeur de la Maison à Gardanne, qui nous a relaté avec des mots réconfortants la fin de vie dans son établissement, établissement de référence en France. Richard Martin disait, « je n’ai pas une chambre ici, j’ai une loge » !

Nos remerciements à Monsieur Jean-Marc Coppola, Adjoint à la culture du Maire de Marseille, qui est venu partager avec nous cet hommage vibrant à son ami Richard Martin.

Photos 1 à 6, Robert Terzian, journaliste photographe, créateur de la 1ère de couverture du livre de Richard Martin

Photos 7 à 9, Emeric Mathiou

Une réponse

  1. Accueillis dans la Bibliothèque des Arcenaulx, par Jeanne Laffitte, nous avons vécu un Hommage poignant à Richard MARTIN, via Chantal Hincker, l’éditrice qui a narré, ce que Richard a appelé « Les 5 saisons de sa vie », ce qu’il souhaitait laisser comme empreinte, pour sa famille, pour ses nombreux Amis et au-delà, pour des anonymes s’intéressant à l’Art et à la Culture, sous toutes ses formes. Ce travail réalisé entre février et Septembre, le 21, ultime entretien. Julie , sa petite fille, après avoir contribué à la recherche documentaire, tout comme Marc Cohen et Patrick Poretti, a lu un texte dédié à son « Balou » de papy et en fin de présentoir du livre, il nous a été donné d’entendre un enregistrement de Richard, parlant de sa volonté et du sens de cette écriture. Saïdou Abacha avait fait la lecture de la cinquième Saison, clôturant l’opuscule. Et Bami, ému par la lecture de la lettre de son père adressée à Richard, avant de rejoindre ses ancêtres, dans la Grande Tradition Africaine, lettre retrouvée dans les Archives du Théâtre, dont il n’avait pas connaissance.. Des liens de fraternité tissés lors du séjour de Richard au Cameroun et qui ont perduré, notamment lors de l’Odyssée. Richard « Junior » nous a rejoint pour témoigner, lui aussi. D’autres ont pris la parole, jusqu’au Dr Lapiana, Directeur de la Maison de Gardanne, narrant à souhait les échanges de toutes nature avec Richard. Le Pot offert nous a permis de continuer à papoter, heureux de se retrouver, aux côtés de Richard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *